Les grands chiffres de la RHD Restauration Hors Domicile

Les grands chiffres de la RHD

La filière des fruits et légumes frais en France représente 9 millions de tonnes consommées sur le territoire français pour un chiffre d’affaires HT de 23 milliards d’euros.

En 2020 année atypique pour le secteur, la restauration pesait 5% de ces volumes, mais en année « normale » son poids se situe plutôt aux alentours de 10%.

La RHD (Restauration Hors Domicile) se compose de 2 secteurs :

  • la restauration collective (restauration d’entreprise, cantines scolaires, restauration de santé…) qui constitue le premier débouché pour les fruits (66% des ventes de fruits en RHD)
  • la restauration commerciale qui constitue le premier débouché pour les légumes (58% des ventes de légumes en RHD)

Chaque branche pesait avant 2020 pour 50% de l’activité totale.

Les fruits et légumes : un secteur économique majeur

  • 75 000 entreprises
  • 450 000 emplois direct dont 336 902 saisonniers

Production, distribution, consommation… retrouvez tous les chiffres de la filière des fruits et légumes frais dans notre infographie.

 

Des documents spécifiques à la RHD

Pour aider les professionnels de la restauration collective à valoriser les fruits et légumes frais au quotidien dans leur activité, Interfel propose des outils dédiés.

La filière des fruits et légumes frais et de la RHD

Données issues du panorama complet de la consommation alimentaire hors domicile réalisé par FranceAgriMer en 2020 (étude conduite par GIRA Foodservice).

Les fruits et légumes frais en RHD (données 2016, étude réalisée par le co-financement de France Agrimer)

Tous les 5 ans environ, Interfel conduit une étude pour évaluer les achats de fruits et légumes frais sur le secteur de la restauration hors domicile (RHD). Etant la seule source de données concernant ce marché, elle constitue un repère essentiel pour la filière.

Contexte réglementaire : la loi EGalim en RHD

La loi EGAlim (loi n° 2018-938 du 30 octobre 2018 pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous), adoptée à la suite des échanges intervenus au second semestre 2017 dans le cadre des Etats Généraux de l’Alimentation, a introduit des mesures qui concernent spécifiquement la restauration collective au niveau :

  • de l’approvisionnement
  • de l’information des usagers
  • de la diversification des sources de protéines
  • de la substitution des plastiques
  • de la lutte contre le gaspillage alimentaire et les dons.

Ces mesures ont été en partie amendées par la loi Climat & Résilience de 2021 qui a fixé des objectifs encore plus ambitieux.

Cinq mesures concernent plus particulièrement les fruits et légumes frais :

  • Approvisionnement : au moins 50 % de produits de qualité et durables au 1er janvier 2022, dont au moins 20 % de produits biologiques

Les produits entrant dans ce décompte et concernant les fruits et légumes frais sont :

  • Les produits issus de l’Agriculture Biologique, les produits bénéficiant des autres SIQO, de la mention « issu d’une exploitation à Haute Valeur Environnementale » ainsi que de la certification environnementale de niveau 2 (jusqu’au 31/12/2026 uniquement). Plus d’informations sur ces produits
  • Les produits couverts par le Label « RUP » (« régions ultrapériphériques de l’UE », réservé aux productions de Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Mayotte, Saint-Martin, les îles Canaries, les Açores et Madère)
  • Les produits « équivalents » aux produits bénéficiant de ces signes, mentions, écolabels ou certifications
  • Les produits acquis selon des modalités prenant en compte les coûts imputés aux externalités environnementales liées au produit pendant son cycle de vie
  • Les produits issus du commerce équitables
  • Les produits acquis principalement sur la base de leurs performances en matière environnementale et d’approvisionnements directs