Alerte : C'est le moment de déclarer votre cotisation du 4ème trimestre, le 2ème semestre et l'année 2023. Connectez-vous.

Les engagements de la filière

lettre ouverte header

Comment garantir un approvisionnement en quantité et en qualité de fruits et légumes frais ?

Les méthodes de production ont beaucoup évolué ces trente dernières années, notamment au travers de l’utilisation de méthodes agroécologiques innovantes. Nous adaptons jour après jour nos pratiques de production aux conditions climatiques et aux spécificités de chaque territoire.

Lettre ouverte

Chaque jour, vous souhaitez consommer des fruits et légumes
de qualité et accessibles à tous

Augmenter sa consommation de fruits et légumes est un enjeu de santé publique reconnu par tous. Chaque jour, nous, professionnels de la filière, sommes engagés pour produire et commercialiser des fruits et légumes frais, de toutes origines, essentiels à une alimentation saine et équilibrée, et dont la grande diversité permet une variété de plaisirs.

Au quotidien, nous travaillons avec le vivant et devons nous adapter sans cesse au changement climatique, avec des aléas météorologiques toujours plus fréquents et intenses : inondations, sécheresse, gel, grêle, … et l’arrivée de nouveaux nuisibles. Pour relever ce défi environnemental et protéger nos cultures, nous anticipons l’avenir et œuvrons activement à la recherche de méthodes alternatives et de protection : mise en place de filets, rotation des cultures, techniques de biocontrôle, mécanisation, matériel végétal plus tolérant à ces évolutions, bâches de protection

Grâce à ce travail engagé, et sous l’égide de la législation européenne parmi les plus protectrices au monde, 97% des fruits et légumes sont aujourd’hui totalement conformes à la réglementation, et les pesticides les plus à risque ont été réduits de 85% en cinq ans. Pour améliorer ces résultats et accélérer la transition agroécologique, nous devons développer la recherche appliquée capable de trouver des solutions innovantes à court terme aux producteurs pour limiter les impasses techniques (délai de 3 à 5 ans), et à moyen terme pour imaginer l’agriculture de demain (délai de 5 à 10 ans). Pour y parvenir, nous comptons aussi sur les engagements financiers pris par le gouvernement dans le plan de souveraineté pour notre filière.

Les progrès sont déjà nombreux, d’autres sont à venir
La filière des fruits et légumes frais s’y engage !
Votre confiance nous oblige
Pour plus d’informations rendez-vous sur www.interfel.com

#JamaisTropEngagés #JamaisTropInnovants

Un engagement collectif en faveur de la recherche

Depuis plus de 30 ans, les producteurs utilisent de plus en plus de méthodes alternatives pour limiter l’utilisation de pesticides. La filière soutient collectivement toutes les recherches et expérimentations qui permettent de trouver de nouvelles méthodes. Les pesticides ne sont utilisés qu’en dernier recours en respectant des quantités, des délais avant récolte très réglementés et de nombreuses conditions (force du vent etc).

Des efforts constants pour limiter le recours aux pesticides

Grâce aux efforts constants des professionnels de la filière qui s’engagent à limiter au maximum le recours aux pesticides, à l’encadrement et aux contrôles des instances compétentes (Efsa, Anses, etc.) et des autorités publiques (DGAL, DGCCRF, etc), nous pouvons garantir un bon niveau sanitaire de nos produits.

Retrouvez la lettre ouverte d’Interfel parue le 28 novembre 2023 dans la presse (Le Parisien, Le Monde et Le Figaro).