Agir à l’international

Interfel travaille au développement des marchés à l’international

Outre la connaissance et la protection du marché français des fruits et légumes frais, Interfel travaille également au développement des marchés à l’international. La stratégie à l’export consiste :

  • À développer la promotion et la prospection des entreprises Françaises dans les marchés mondiaux (programmes de promotion européens, participation à des salons internationaux).
  • À améliorer les outils de soutien à l’exportation pour les entreprises Françaises (contribuer à la mise en place d’un dispositif d’assurance, crédit sur les destinations à risque, ouverture des marchés…).
  • À exiger des accords de réciprocité dans les relations commerciales (existence de barrières tarifaires et non tarifaires qui limitent notre capacité à exporter vers les pays tiers).

État du monde de la filière fruits et légumes frais

Carte agir à l'international

La Commission internationale

La Commission internationale rassemble les organisations professionnelles nationales d’Interfel, ainsi que les principales entreprises françaises exportatrices de la filière fruits et légumes frais.

Elle a pour mission de favoriser le développement des marchés des fruits et légumes frais que ce soit en France et dans le monde, suivre et intervenir au niveau des échanges internationaux avec la France.  Elle intervient notamment sur :

  • le lobbying auprès des instances publiques dans les négociations internationales.
  • la mise en avant des opérateurs français dans les salons internationaux professionnels.
  • la valorisation des produits par des programmes de promotion sur les différents marchés ciblés en Europe ou dans les pays tiers.
  • l’analyse et le suivi des échanges et des réglementations qui en découlent.

Des actions de promotion : les salons professionnels internationaux

Afin de promouvoir les produits français auprès des différents acteurs du marché mondial, Interfel participe régulièrement à plusieurs salons professionnels internationaux, en France et à l’étranger.

  • Fruit Logistica à Berlin (Allemagne)
  • Fruit Attraction à Madrid (Espagne)
  • AsiaFruit Logistica à Hong Kong (Chine)
  • CIIE, Shanghai (Chine)
  • Gulfood, Dubaï (Emirats Arabes Unis)
  • PMA (Etats-Unis)

Les programmes de communication

En Europe

Suite à l’arrêt du cofinancement de FranceAgriMer en 2016, la Commission internationale a été contrainte de cibler spécifiquement les besoins d’actions de promotion pour la pomme, le kiwi et l’abricot sur quatre pays : l’Allemagne, l’Espagne, la Belgique et l’Irlande.

En 2020, le digital a pris une place importante, pour faire connaitre et valoriser les fruits et légumes de saison ; notamment en produisant des contenus attractifs, ludiques et savoureux, grâce à la création et diffusion de vidéos recettes pour promouvoir les produits sur des marchés tels que l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne.

Dans les Pays Tiers

En dehors du Vieux Continent, c’est le mode de vie à l’européenne qui a pour mission de séduire les opérateurs et consommateurs étrangers.

Des programmes de promotion et de communication co-financés par la Commission Européenne se sont mis en place ces dernières années, notamment sur les 4 zones géographiques : Asie, Moyen-Orient, Amérique du Nord et du Sud. Ils ont pour objectifs de communiquer sur l’Art de Vivre Français dans sa gastronomie, dans le plaisir, le « bien-manger », le goût, tout en prenant en compte la consommation saine et durable.

De la dégustation en point de vente dans les pays du Golfe, au webinaire professionnel au Vietnam, à l’apple bike en Colombie, de nombreuses actions ont permis de communiquer et faire connaitre les produits français.


Les négociations à l’international

L’export de fruits et légumes frais en quelques chiffres*

Avec une production annuelle de 7,8 millions de tonnes en 2020 (hors pommes de terre), la France est le 4e producteur européen de fruits et légumes frais.

Sur ces 7.8 millions de tonnes, 2 262 000 sont exportées, soit environ 29 % de la production.

84% des fruits frais sont exportés vers l’Union Européenne et 16% hors UE. La pomme arrive en tête des fruits français commercialisés à travers le monde.

98% des légumes frais sont exportés vers l’UE et 2% hors UE.

* Sources : Agreste ; Douanes françaises.

Les négociations commerciales

Parce que le commerce international implique forcément des relations optimales avec les pays extérieurs, le service Relations internationales d’Interfel, appuyé par la Commission internationale, œuvre au quotidien afin d’entretenir les partenariats déjà établis et négocier l’ouverture de nouveaux marchés.

L’année 2018 a été marquée par :

  • L’Ouverture d’un nouveau marché pour la pomme en Equateur
  • L’autorisation d’exporter une nouvelle variété de kiwis : le baby-kiwi au Vietnam

L’année 2019 a été marqué par :

  • L’Ouverture d’un nouveau marché pour la pomme aux Philippines
  • Protocole bilatéral mis en place avec la Chine pour l’exportation d’échalotes

Puis, en 2020 : la mise en place de négociations notamment pour l’exportation de la pomme vers le Mexique ou encore de la prune au Vietnam.

Contexte international, état des lieux

En 2020, les exportations françaises de fruits et légumes ont été stables, une légère diminution qui s’explique par une production un peu en retrait sur certaines espèces comme la pomme ou les fruits d’été. Il est surtout intéressant d’analyser le comportement des exportations sur les pays-tiers avec une baisse sur le Moyen-Orient (-32%) ou l’Asie (-34 %) par rapport à l’Union Européenne (+1 %).

Source : Douanes Françaises

Brexit

Le Royaume-Uni est sorti officiellement de l’Union Européenne le 1er février 2020 après la ratification d’un accord de retrait longuement négocié, qui fixe les conditions d’une sortie ordonnée et instaure une période de transition.

La signature de l’accord entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni le 24 décembre 2020 a ajouté de nombreuses contraintes administratives aux opérateurs dès le 1er janvier 2021 avec la nécessité de présenter des certificats de conformité pour toute exportation vers le Royaume-Uni.

Russie : maintien de l’embargo

Le 6 août 2014, à la suite des sanctions économiques de l’Union européenne à son encontre, la Russie décrétait un embargo sur l’ensemble des produits agricoles et agroalimentaires (exceptés les vins et alcools) issus de l’Union européenne, des États-Unis, de l’Australie et de la Norvège. Cet embargo, d’une durée d’un an initialement, a été étendu et prolongé à plusieurs reprises par les autorités russes.

En juin 2016, le président de l’AFRAA (Association France Russie pour l’agroalimentaire), Éric Guasch, a accompagné en Russie le secrétaire d’État au Commerce extérieur, Matthias Fekl, pour améliorer les relations avec la France. Plusieurs rencontres spécifiques ont notamment eu lieu avec les représentants de l’Ambassade de France et de l’Union européenne au cours du salon WorldFood à Moscou.

En 2021, l’embargo russe est toujours maintenu et prolongé jusqu’en décembre 2022.