Créer mon compte cotisant
Je demande l’ouverture
de mon compte cotisant en ligne

Quoi de neuf ?Tous nos événements et actualités

Posté le 23 mars 2020

Communiqué de presse INTERFEL à l’issue de la COPN du 20 mars 2020

Afin de répondre aux différentes problématiques rencontrées à tous les stades de la filière, les quinze organisations professionnelles d’Interfel se sont réunies le 20 mars en gestion de crise COVID-19 et ont acté un certain nombre de décisions. Télécharger le communiqué de presse ici.

Il apparaît clairement, après une activité tendue ces derniers jours, un très fort ralentissement de l’activité, notamment sur les marchés de gros où il a été constaté une baisse ce matin de 40 % des ventes.

Il est constaté, par ailleurs, une grande difficulté sur la commercialisation des produits de saison en particulier pour l’asperge et la fraise, en raison du manque de demande sur ces produits.

Les professionnels de la filière ont également constaté que la fluidité des approvisionnements pourrait nettement être améliorée si les entreprises de la filière, secteur par ailleurs considéré comme prioritaire par les pouvoirs publics, pouvaient disposer en quantité des moyens de protection légitimement réclamés, tels que les masques et les solutions hydro alcooliques.

Toutefois, dans ce contexte difficile, toute la filière se mobilise pour optimiser la production, la commercialisation et la distribution des fruits et légumes y compris dans les secteurs de la restauration collective qui restent en activité.

Dans ce cadre, la filière réitère sa demande forte de mise en place de procédures simplifiées pour ce qui concerne les mises à disposition de personnel inter-entreprises, même si des procédures complémentaires avec Pôle emploi peuvent être mobilisées pour le secteur alimentaire qui est prioritaire.

La filière souhaite que des efforts financiers soient consentis pour rémunérer les salariés qui seraient en mesure d’apporter leur contribution à notre secteur, auxquels il apparait indispensable d’intégrer des moyens d’incitation financière, tels que la prime dite « Macron ».

Ce dispositif de prime « Macron » pourrait en effet être mis en œuvre à la condition que l’accord d’intéressement à la prime, en vigueur depuis cette année, soit abrogé. En effet, ce mécanisme est absolument inapproprié à la très grande majorité de nos PME.

Cet effort, souhaité par la filière des fruits et légumes, pourrait être appuyé par les présidents des départements dans leur capacité à développer les modalités d’application du versement de ce complément financier, entre les bénéficiaires de RSA et les emplois qui pourraient être proposés.

De plus, au regard de la mesure de déplafonnement des heures supplémentaires qui s’applique aux établissements publics de santé afin de faire face à l’épidémie de virus

covid-19, l’interprofession demande à ce que cette disposition s’étende aux entreprises de la filière, elles aussi considérées comme « d’importance vitale  ».

L’interprofession mettra en place une action de communication pour rappeler en cette période de mise sur le marché des produits de printemps, l’importance de diversifier sa consommation de fruits et légumes frais, notamment sur des produits de saison comme la fraise et l’asperge.

Enfin, en soutien aux professionnels de santé, l’interprofession souhaite mettre en place une action de dons de produits principalement en direction de ces derniers dans le cadre de leur lieu d’exercice. Pour ce faire, les organisations professionnelles membres d’Interfel et les représentants de la restauration collective prêteront leur concours à cette action.

Télécharger le communiqué de presse ici

 

Partagez sur :Share on FacebookTweet about this on Twitter

Nous contacter

97 Boulevard Pereire,
75017 Paris – FRANCE

01 49 49 15 15

Nous écrire

J’ai lu et accepte les conditions d’utilisation concernant la collecte de mes données.
Nous suivre