Alerte : Rappel télédéclaration, c'est le moment de déclarer votre cotisation du 4ème trimestre 2022.
9 septembre 2022

Nouvelle campagne : Les fruits et légumes frais, c’est « Jamais trop libérés »

Campagne Jamais trop libérés
Partager sur

Du 12 septembre au 9 octobre 2022, Interfel, l’interprofession des fruits et légumes frais lance une nouvelle campagne de communication « Jamais trop libérés des algorithmes », dans la continuité de sa campagne « Les fruits et légumes frais c’est jamais trop » lancée en avril dernier.

La recherche d’inspiration

  • Partenariat avec Marmiton afin de « pirater  » les recettes les plus recherchées (lasagnes bolognaises, hachis parmentier, quiche lorraine…) et proposer une alternative à l’internaute avec des fruits et légumes frais.
  • Publicités vidéo online spot et capsule de 5 secondes « Jamais trop libérés des algorithmes ».
  • Dispositif social media en proposant aux consommateurs des combinaisons originales de fruits et légumes, des recettes les moins consultées sur le site des fruitsetlegumesfrais.com, des fruits et légumes moins consommés.
La nouvelle campagne ‘Jamais trop libérés » invite les consommateurs à libérer leur imagination et à profiter de la diversité des fruits et légumes frais.

Pendant les courses

  • Publicités géolocalisées au plus près des magasins où ont lieu des animations « Jamais trop »
  • Affichages dynamiques DOOH dans les centres commerciaux
  • Dans les rayons fruits et légumes partout en France, sur les marchés et chez les primeurs,
  • Déploiement de 50 animations en GMS sur les week-ends du 30 septembre et 7 octobre pour challenger les clients et les inciter à tester des fruits et légumes moins connus mais tout aussi gourmands (kaki, fenouil, panais…).

En dehors du foyer

Activation dans les restaurants d’entreprise pour interpeller les convives dès l’entrée du restaurant et les inciter à choisir une recette différente de leurs habitudes.

Ainsi, pour la rentrée, Interfel casse les codes et incite les consommateurs à sortir de leurs habitudes alimentaires