Interfel
Toute l'activité de la filière
Fruits et légumes
Gauche Droite
Sommet International des fruits et légumes
Derniers jours pour s'inscrire !
Publié le 16.05.2008


Les inscriptions seront closes à partir du 24 mai 2008 !
Pour accéder directement aux inscriptions en ligne,
cliquez ici.
 

Le 1er Sommet International des fruits et légumes, organisé par EGEA (Conférence Internationale sur les bénéfices santé des fruits et légumes) et l’IFAVA (Alliance Internationale pour les Fruits et Légumes), avec le co-sponsoring de l’OMS (L’Organisation Mondiale de la Santé), la participation de la Commission Européenne, le soutien du Ministère de l’agriculture et de la pêche, ainsi que l’appui technique de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture), se tiendra à l’UNESCO (Paris) du 27 au 30 mai 2008.

Premier Sommet International des fruits et légumes, à Paris

Né du succès d’EGEA 2007 et des symposiums d’IFAVA, le Sommet 2008 des fruits et légumes regroupera des scientifiques internationaux, des professionnels de la santé, des représentants du secteur des fruits et légumes, ainsi que des acteurs politiques afin de bénéficier de leurs expertises croisées. Ces échanges permettront, d’une part, de clarifier les mécanismes par lesquels la consommation de fruits et légumes contribue à réduire le risque des maladies non transmissibles, et d’autre part, de renforcer les connaissances sur les stratégies efficaces et appropriées pour accroître la consommation de fruits et légumes.
L’originalité de cette édition sera de proposer une approche globale, multisectorielle (nutrition, santé, économie, social, politiques territoriales, sociologie) en vue d’augmenter la consommation de fruits et légumes.

Objectifs du Sommet 2008 des fruits et légumes

L’objectif est de permettre la modification des comportements alimentaires et de faciliter l’accessibilité des fruits et légumes, avec cette année un focus tout particulier sur les enfants en milieu scolaire ainsi que les populations défavorisées. L’approche multidisciplinaire de ce colloque international devrait déboucher sur l’élaboration de stratégies transversales, s’appuyant sur des politiques adaptées pour la mise en place d’actions favorisant la consommation de fruits et légumes.

Un programme qui aborde différentes thématiques

Le programme scientifique a été élaboré par un comité d’experts, co-présidé par le  Professeur Elio Riboli (Directeur du Département d’Epidémiologie et de Santé Publique à l’Imperial College de Londres) et par le Professeur Serge Hercberg (Directeur de Recherche à l’Institut National Français de la Santé et de la Recherche Médicale).

Chaque jour sera l’occasion d’aborder une thématique :
- Mercredi 28 mai : consommation de fruits et légumes pour réduire les maladies non transmissibles (cancer, obésité, diabète de type 2, etc.)
- Jeudi 29 mai : interventions pour promouvoir la consommation de fruits et légumes dans différents lieux (en milieu scolaire, au travail, etc.)
- Vendredi 30 mai : promotion des fruits et légumes auprès des populations défavorisées.

Zoom sur deux tables-rondes

Jeudi 29 mai – Session 12 : Rôle des acteurs territoriaux pour promouvoir les fruits et légumes à l’école (de 11h00 à 13h00).
Cette table-ronde, présidée par Jacques Remiller (Député de l’Isère, et Président du Groupe Fruits et Légumes de l’Assemblée nationale), sera l’occasion de présenter les actions de collectivités françaises destinées à favoriser la consommation de fruits et légumes en milieu scolaire.  Le  CERVIA (Centre de Valorisation et d’Innovation Agricole et Alimentaire de Paris Ile-de-France) démontrera l’intérêt d’ancrer le projet dans les spécificités territoriales. Les exemples de Dunkerque et de Perpignan seront mis en avant pour décrire respectivement l’importance d’assurer un relai au-delà de l’école en agissant avec les habitants à l’échelle du quartier, et l’intérêt de mutualiser les compétences et de fédérer les projets de l’ensemble des acteurs locaux. Enfin, le Docteur Elisabeth Feur (Responsable du Service Etudes et Evaluation du Conseil général Val de Marne) expliquera en quoi l’évaluation des actions mises en place dans les écoles est un gage de leur pérennisation.

Vendredi 30 mai – Session 23 (plénière): Accroître la consommation de fruits et légumes chez les populations défavorisées : quelle marge de manœuvre pour les décideurs politiques ? - de 14h30 à 17h30.
Comment faire des fruits et légumes  le « choix facile », en particulier pour les populations ayant une capacité de choix limitée ? Faut-il intervenir sur les subventions, les prix, la publicité, le marketing, les allégations nutritionnelles/de santé, les politiques au travail ou à l’école? Quel est le rôle des parents, de l’industrie agroalimentaire, et des responsables politiques  concernant l’accès à une alimentation saine? Autant de questions auxquelles tenteront de répondre les intervenants de cette dernière session plénière, animée par le Professeur Adam Drewnowski (Université de Washington, Seattle).


http://www.sommetfruitsetlegumes.com/

retour